En milieu hospitalier : un atelier pour des adolescents



 
Afin d'illustrer de manière très concrète le processus thérapeutique de l'Art-thérapie,
je vous propose de découvrir quelques vignettes cliniques.
 

Ces prises en charge ont eues lieu dans le cadre de CMP (Centre médico psychologique) ou en hôpital psychiatrique dans lesquels j'interviens depuis de nombreuses années. Ces personnes m'ont été adressées par les médecins référents de la structure. Elle sont d'ailleurs prises en charge par d'autres professionnels tels que des psychologues ou des infirmiers au sein de cette même institution. (Dans le respect de l'anonymat, les prénoms ont été modifiés).

 
Généralement, les enfants travaillent de manière spontanée, dans un cadre de libre expression. Mes interventions consistent à observer le processus en jeu qui en émerge, d'aider à la conscientisation et à la verbalisation de la problématique et des émotions qui en découlent.
 

Eric, 9 ans : L'oiseau qui n'avait pas de nid.

 

Yvan, 7 ans : Le bleu orphelin



Les adolescents peuvent également travailler de manière très spontanée, sur l'image de leur corps notament. Les techniques d'empreintes corporelles (moulage en plâtre), le maquillage, les déguisements ou d'autres supports créatifs sont souvent privilégiés. La question de l'intimité, de la sexualité, la relation au corps et à l'autre sont souvent au coeur de leurs préoccupations et peuvent être exposés dans ce cadre, de manière détournée et respectueuse.
 

Laure, 17 ans : Une histoire en Manga
 


Les ateliers pour adultes reposent au contraire sur une thématique, une incitation artistique ou technique. La découverte et l'expérimention de différentes problématiques plastiques (dans le thème) permettent d'enrichir l'expression des émotions profondes et offrent des outils de reconstruction. Un temps de parole vient clore la séance pour favoriser l'intégration du processus.

 

Jacques, retraité : Les fantômes